A qui s'adresse la formation incendie ERT ?

La formation incendie ERT (Etablissements Recevant des Travailleurs) est ouverte aux salariés de tous secteurs d'activités, sans prérequis.

Sa durée est de 2 à 4 heures pour un groupe de 4 à 12 participants.

 

Quelles sont les obligations de l'employeur concernant la formation incendie en ERT ?

La réglementation qui s'applique aux Etablissements Recevant des Travailleurs (ERT) est basée sur le code du travail.

Comme indiqué dans l'article R4227-28 du code du travail, l'employeur prend les mesures nécessaires pour que tout commencement d'incendie puisse être rapidement et efficacement combattu dans l'intérêt du sauvetage des travailleurs.

L'employeur doit également établir des consignes de sécurité incendie (Code du travail article R4227-38) et prévoir des exercices au cours desquels les travailleurs apprennent à reconnaître les caractéristiques du signal sonore d'alarme générale, à se servir des moyens de premier secours et à exécuter les diverses manœuvres  nécessaires (Code du travail article R4227-39).

Enfin, la directive européenne 89/391/CEE, concernant l'amélioration de la sécurité et de la santé des travailleurs a également fixé les obligations de l'employeur dans son article 8 ; en matière de premiers secours, de lutte contre l'incendie et d'évacuation des travailleurs.

Elle prévoit notamment la formation du personnel d'intervention et l'information des travailleurs exposés à ce risque.

 

Quel est le contenu de la formation ?

La formation se déroulera en deux partie :

 

une partie théorique en salle, au cours de laquelle nous répondrons ensemble à la question suivante :

que faire en cas de départ de feu ?

 

une partie pratique, dans laquelle les participants repéreront dans un premier temps, le matériel de sécurité incendie présent dans vos locaux. Ils manipuleront ensuite les extincteurs sur bac à feu ou simulateur incendie sous forme de scénarios pédagogiques issues de vos conditions de travail.

 

Quel est l'objectif de la formation ?

A la fin de la formation, l'apprenant doit être capable d'intervenir efficacement face à une situation de départ de feu.

 

En particulier, il doit être capable en cas d'alarme : d'effectuer la levée de doute.

 

En cas de départ de feu : de déclencher l'alarme, donner l'alerte et si nécessaire manipuler les moyens de première intervention dans le respect de l'organisation et des procédures spécifiques fixées au sein de l'établissement.